Datasett: La contraception en France en 1978 (1978)

Samandrag

La fiche complète de l'enquête "La contraception en France en 1978. Une enquête INED-INSEE." est en cours de réalisation. Vous avez néanmoins accès à quelques informations sur sa méthodologie et sa collecte.

Variabelgrupper

Full tittel

La contraception en France en 1978 (1978)

Undertittel

Une enquête INED-INSEE

Parallell tittel

Contraception in France in 1978. An INED-INSEE survey.

Identifikasjonsnummer

IE0149

Ansvarleg forfattar

Namn Tilknyting
LERIDON Henri INED
CHARBIT Yves INED
COLLOMB Philippe INED
SARDON Jean-Paul INED

Datadistributør

Namn Tilknyting Forkorting
Institut national d'études démographiques INED

Liste av nøkkelord

Land

France

Univers

Femmes âgées de 20 à 44 ans au 1/1/1978

Utvalsprosedyre

Stratifié

L'échantillon des femmes à interroger (20-44 ans 1er janvier 1978) a été obtenu par tirage d'un échantillon de logements (résidences principales et secondaires, logements vacants) du recensement de 1975 et de logements mis en service après la date du recensement.  

1) Les unités primaires ont été constituées d'unités urbaines et de cantons appartenant à l' « échantillon-maître » de l'INSEE. Les huit plus grandes unités urbaines (dépassant 400 000 habitants en 1975) ont été retenues d'office : Paris, Lille, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Marseille et Nice. 69 unités primaires ont été ensuite tirées parmi les autres unités urbaines et les cantons ruraux, avec des probabilités proportionnelles à leur taille (en nombre de logements) et en respectant la stratification suivante :  

- communes rurales appartenant à un canton entièrement rural ;  
- communes rurales appartenant à un canton partiellement urbain ;  
- unités urbaines de 5 000 à 20 000 habitants ;  
- unités urbaines de 20 000 à 100 000 habitants ;  
- unités urbaines de plus de 100 000 habitants (sauf agglomération parisienne) ;  
- agglomération parisienne.  

A l'intérieur de l'agglomération parisienne, on a tiré 21 communes (plus Paris) : le nombre total des points d'enquête a ainsi été établi à 8+69+21=98.  

Dans les huit grandes unités urbaines, on a tiré un logement sur 1500, soit environ 2400 pour l'agglomération parisienne et 110 et 300 pour chacune des sept autres villes, et 3700 en tout.  
Au total, un échantillon de 14050 logements a été constitué, répartis en 98 points d'enquête, appartenant à toutes les régions de la France (sauf la Corse) et respectant les critères de stratification selon la taille des cantons ou unités urbaines.  

2) Dans les unités primaires retenues, les logements ont été sondés de manière à obtenir un taux de sondage égal à 1 pour 1500 logements recensés en 1975 (plus un échantillon de 700 à 800 logements neufs).  

Afin de réduire le nombre de logements à visiter inutilement parce qu'aucune femme de 20 à 44 ans n'y aurait résidé, et pour assurer une meilleure représentation des femmes les plus jeunes, il a été décidé de distinguer quatre lots :  

- Lot A : logements où résidait, en 1975, au moins une femme née entre 1948 et 1957 (20-29 ans) : tous retenus ;  
- Lot B : logements n'entrant pas dans la définition précédente, mais où résidait au moins une femme née en 1933 et 1947 (30-44 ans) : un sur deux a été retenu ;  
- Lot C : logements où ne résidait aucune femme entre 1933 et 1957 : un sur quatre a été retenu ;  
- Lot D : logements neufs occupés après mars 1975 : tous retenus.  

L'échantillon s'est trouvé réduit à 7000 logements environ. Bien entendu, au moment de l'exploitation, les poids correspondants ont été affectés aux femmes interrogées : 1 pour les lots A et D, 2 pour le lot B, 4 pour le lot C.  

Enfin, quand deux femmes étaient susceptibles d'être interrogées dans le même logement, on ne retenait que la plus âgée si le numéro du questionnaire était pair, et la plus jeune si le numéro du questionnaire était impair.

Svarrate

Sur 6938 logements visités, 3387 (49%) se trouvaient hors-champs (pas de femme de 20-44 ans). Sur les 3551 restants, 3018 (85%) ont donné lieu à un questionnaire, 394 femmes ont refusé (11%) et 139 occupants n'ont pas pu être joints (3,9%). Parmi ces derniers, un tiers environ se serait probablement revélés hors-champ, et dans quelques cas le refus indiqué par l'enquêteur est survenu sans contact direct avec la personne à interroger et sans vérification de son âge. L'ensemble des refus et des absents de longue durée ne représente donc probablement que 13% de l'échantillon initial, avec un taux de refus réel voisin de 10%.

Andre former for dataevaluering

Dans l'ensemble, les résultats sont satisfaisants. Le seul écart notable concerne les femmes de 20-24 ans : elles représentent 20,5% de l'échantillon, au lieu de 23,3% dans la population au 1er janvier 1978. Le déficit porte essentiellement sur les célibataires, et la proportion de non-célibataires au même âge s'en trouve affectée (58% contre 52%). Mais, comme la plupart des analyses des chercheurs regardaient les femmes mariées, ce léger biais n'a pas été corrigé.

Relatert materiell

Questionnaire

Relaterte studiar

IE0117 - Aspects culturels et socio-psychologiques de la fécondité française. La diffusion des méthodes contraceptives modernes en France. (1970)

IE0143 - La diffusion des méthodes nouvelles de contraception. Enquête sur des dossiers de femmes enceintes. (1975-1980)

IE0150 - Enquête complémentaire auprès des conjoints des femmes interrogées à l'enquête Contraception en France en 1978 (1978)

IE0170 - Enquête fécondité INED-INSERM-INSEE (1987-1988)

IE0230 - Enquête de cohorte sur la contraception (COCON) (2000-2004)

Relaterte publikasjonar

Bibliographie

Skildring av datafiler

Filnamn

IE0149_N.NSDstat

Innhald av filene

Fichier de données non mis à disposition actuellement

Totalt tal på einingar

0

Totalt tal på variablar

0

Filtype

Nesstar 200801

Last ned

Metadata Index

Dette er metadata-indeksen for ein Nesstar Server.

Nesstar er eit verkty for analyse, visualisering og nedlasting av datasett.
Bruk knappen "Utforsk datasett" for å åpne datasettet.