Jeu de données: Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : citadins-ruraux (1944)

Résumé

En 1944, l'Institut national d'études démographiques avait effectué une grande enquête nationale sur le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire (voir "Le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire" IE0013). Cette étude avait permis de doter l'enseignement français d'un instrument de mesure du niveau mental, le test mosaïque de Gille, adapté à l'ensemble de la population scolaire. Les résultats présentaient pour la première fois des normes susceptibles de classer tous les enfants de 6 à 12 ans, non seulement par rapport à l'ensemble de ceux de leur âge, mais aussi par rapport à ceux qui appartenaient au même milieu socio-économique. Enfin, ils apportaient une contribution précieuse pour la tâche difficile de l'orientation, reposant sur la valeur des individus.

    Ce travail, s'il avait apporté de nombreux éclaircissements, avait aussi amené beaucoup de nouvelles questions.
     
    Si une technique objective permet de déterminer assez tôt les aptitudes des individus, en vue de leur permettre le plein développement de leurs virtualités par une instruction appropriée, ces aptitudes demeurent dans la dépendance d'un grand nombre de facteurs. Précisément, les psychologues et les généticiens rencontrent des difficultés dans la séparation des facteurs du milieu et de l'hérédité, du point de vue de l'intelligence.  
    C'est pour tenter d'identifier et d'étudier l'action de l'un d'eux, indépendamment de celle de l'autre, que M. Léon Tabah et le Dr Jean Sutter se sont lancés dans une étude sur le niveau intellectuel des enfants d'une même famille, réalisée à partir de sous-échantillons des données rassemblées par l'enquête de 1944. Leur travail s'est divisé en deux grandes parties : l'une consacrée aux fratries entières de deux enfants, et l'autre aux jumeaux.

    L'étude présentée ici se rapporte aux fratries, et plus précisément à leur caractère urbain ou rural. Comment la résidence, urbaine ou rurale, peut-elle affecter les résultats aux tests des enfants d'une même fratrie ? C'est sur cette aspect précis de l'enquête IE0038 "Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : fratries entières de deux enfants" que se concentre l'étude dont il est ici question.

Titre

Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : citadins-ruraux (1944)

Titre parallèle

Intellectual level of children of the same family: city-rural dwellers

Numéro d'identification

IE0041

Auteur

Nom Affiliation
TABAH Léon INED
SUTTER Jean INED

Autres contributeurs et remerciements

Nom Affiliation Rôle
CHEVALLIER Pierre INED Calculs

Producteur

Nom Affiliation Abréviation: Rôle
Institut national d'études démographiques INED

Commanditaire

Nom Abréviation: Rôle Soumission
Institut national d'études démographiques INED

Diffuseur des données

Nom Affiliation Abréviation:
Institut national d'études démographiques INED

Liste des mots-clés

Niveau intellectuel

Dates de collecte

Début Fin Cycle
1944-01 1944-07 Enquête générale

Pays

France

Couverture géographique

Ecoles de l'enseignement primaire (public et privé) en France métropolitaine

Unité d'analyse

Individu (enfant)

Univers

Enfants des écoles primaires françaises (publiques et privées) âgés de 6 à 12 ans et appartenant à une fratrie de 2 enfants ayant tous passé le test mosaïque
[Sous-échantillon de l'enquête "Le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire. Une enquête nationale dans l'enseignement primaire" (1944)]

Entité responsable de la collecte des données

Directeurs des Centres d'orientation professionnelle de Toulouse, Melun, Perpignan, Poitiers, Belfort, Caen, Voiron, Rennes, Toulon, Nevers, Annecy, Besançon, Le Mans, Marseille, Lille, Angers, Agen et Dijon

Procédure d'échantillonnage

L'échantillon utilisé pour cette étude est un sous-échantillon de l'enquête "Le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire" (IE0013) réalisée en 1944 avec un sondage stratifié.

Pour rappel, environ 100.000 élèves avaient été interrogés pour cette enquête, répartis en 20 zones correspondant aux régions administratives alors définies. Dans chaque zone, un groupe d'enfants d'origine urbaine et un autre groupe d'enfants d'origine rurale avaient été examinés. Pour en savoir plus sur la façon dont les élèves avaient été sélectionnés, se reporter à la partie "Procédure d'échantillonnage" de l'enquête IE0013 mentionnée ci-dessus.

L'échantillon de la présente enquête, "Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : citadins-ruraux", a été extrait du fichier de 1944 regroupant les résultats des enfants au test. L'étude porte sur des fratries entières, c'est-à-dire des fratries dont tous les enfants ont passé le test mosaïque de Gille. Les données ont été recueillies en rapprochant les renseignements demandés pour chaque enfant au moment de l'enquête : nom, prénom, profession du père et de la mère, nombre de frères et soeurs, etc... Une nouvelle présentation par fratrie des résultats au test a ainsi été obtenue, et n'ont été conservés que ceux se rapportant aux fratries de 2 enfants dont tous les enfants ont été testés.

Mode de collecte des données

Auto-administré
Le test "mosaïque" était rempli par les élèves eux-mêmes sous l'oeil des conseillers d'orientation professionnelle (ou dans certains cas d'instituteurs ayant reçu un entraînement spécial), qui lisaient oralement les consignes d'application et s'assuraient du bon déroulement de l'épreuve . L'inscription des réponses se faisaint par un trait, une croix ou un dessin très simple.
Le questionnaire était, lui, rempli par l'instituteur.

Type d'instrument de collecte

Deux instruments ont servi à la collecte des données :
- Le test "mosaïque"
- Le questionnaire

Le test "mosaïque", mis au point par René Gille, était un test collectif. Il était fait d'épreuves (62 au total) ne faisant appel ni à des connaissances scolaires, ni à des ancrages dépendant d'un milieu social déterminé. A l'exception des consignes, qui restaient verbales dans une large mesure, le test était graphique, non verbal. En définitive, le "mosaïque" était un test de développement mental. Il ne tendait pas à donner à proprement parler une mesure de l'intelligence, mais à faire le point de l'acquisition d'un certain nombre de notions et mécanismes intellectuels qui doivent normalement apparaître entre 6 et 12 ans.
Le même test a été utilisé à tous les âges de la scolarité primaire retenus par l'enquête, c'est-à-dire de 6 ans compris à 12 ans non compris. Les épreuves qui le composait pouvaient se résumer en 3 groupes :
    - des questions relatives à l'acquisition de connaissances élémentaires ;
    - des questions faisant appel à l'observation ;
    - des épreuves de raisonnement logique ;
Le barème de notation du test tenait compte d'une pondération des points basés sur le pourcentage de réussites. Le total des notes ainsi pondérées atteignaient 204 points.

Le questionnaire était rempli par l'instituteur et apportait sur chaque enfant un certain nombre de renseignements, relatifs à son état civil, ses origines géographiques, à son milieu économique, social et familial, comme à ses capacités scolaires et à ses caractéristiques personnelles, physiques et caractérielles.

A la fin de la passation, tous les tests et questionnaires furent réunis dans les centres d'Orientation professionnelle, puis acheminés progressivement à l'Institut. Chaque paquet de tests était accompagné d'une notice de l'examinateur donnant quelques renseignements géographiques, économiques et démographiques sur la région prospectée. Les tests furent enfin acheminés sur les laboratoires de Mme Henri Piéron, où des équipes de correcteur ont travaillé pendant plus de deux ans. Enfin, au mois d'octobre 1946, l'Institut les a récupérés et a entreprit leur exploitation mécanographique en 1947.

Caractéristiques de la collecte de données

Pour des informations détaillées sur les caractéristiques de la collecte de données, voir l'enquête IE0013 "Le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire. Une enquête nationale dans l'enseignement primaire".

Taux de réponse

Au final, l'enquête générale avait porté sur 95.237 élèves, parmi lesquels ont pu être retrouvées 15.278 fratries entières (soit 16.731 élèves répartis entre des fratries de 5, 4, 3, et 2 enfants ou 1 enfant unique).

Autres formes d'évaluation des données

Au niveau de l'enquête originale et du test mosaïque, deux choses doivent être signalées :
         - Un test d'intelligence tel que le "mosaïque" ne prétend pas donner une appréciation absolue de l'"intelligence" des sujets. Les évaluations qu'il fournit sont relatives aux circonstances particulières dans lesquelles il est administré, inséparables de l'instrument de mesure.
         - L'enquête n'explorait pas la totalité de la population enfantine, âgée de 6 à 12 ans ; portant sur les élèves présents dans les écoles de l'enseignement public et privé, elle excluait par conséquent de son champ les enfants qui ne fréquentaient aucune école, et ceux qui se trouvaient dans des établissements spéciaux (les grands déficients, anormaux physiques, caractériels, les enfants des classes primaires des lycées et collèges, les enfants dont l'instruction se faisait à la maison).

A propos de l'échantillon, il est important d'avertir que, du point de vue social, l'échantillon est beaucoup plus homogène chez les ruraux que chez les urbains. Les conclusions tirées de l'analyse statistique seront donc plus à l'abri des critiques portant sur la valeur représentative de l'échantillon chez les ruraux que chez les urbains.

Intégralité de la collection entreposée

Si 15.278 fratries entières ont été trouvées dans la base d'ensemble de l'enquête, seules les fratries de 2 enfants ont été conservées pour la présente étude ; elles sont au nombre de 1.244, soit 2488 élèves.

Matériel relié

Questionnaire : Test "mosaïque"

Test "mosaïque" collectif rempli par les élèves eux-mêmes, mis au point par René Gille.

Questionnaire : Questionnaire

Questionnaire rempli par l'instituteur et apportant des renseignements sur chaque enfant.

Questionnaire : Consignes d'application

Questionnaire : Barême de notation

Études reliées

IE0013 - Le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire (1944)

IE0038 - Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : fratries entières de deux enfants (1944)

IE0039 - Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : étude des jumeaux (1944)

IE0040 - Le niveau intellectuel des enfants d'une même famille : analyse par âge et par sexe de huit épreuves du test mosaïque (1944)

IE0044 - La détermination et l'avenir des bien-doués (1951-1952)

IE0100 - Enquête nationale sur le niveau intellectuel des enfants d'âge scolaire (1965)

Publications reliées

Bibliographie

Description des fichiers de données

Nom du fichier

IE0041_N.NSDstat

Contenu des fichiers

Fichier de données non mis à disposition actuellement

Nombre total de cas

0

Nombre total de variables

0

Type de fichier

Nesstar 200801

Télécharger

Index des Métadonnées

Ceci est l'Index des Métadonnées d'un serverur Nesstar.
Nesstar est un outil d'analyse, visualisation et téléchargement de jeux de données.

Cliquez sur "Explorer" pour ouvrir le jeu de données.