Jeu de données: La population de la région de Youkounkoun en Guinée française (1949)

Résumé

En 1949, l'Afrique était le continent dont la population était la plus mal connue. D'après les dernières estimations de l'époque, sa population totale s'était accrue de 1,3% de 1920 à 1947, mais ce taux était peut-être en réalité sensiblement inférieur. Par ailleurs, les connaissances concernant la population de petites régions étaient également presque inexistantes, puisqu'il était difficile d'étudier la situation démographique de telle région ou de telle ethnie.
C'est pourtant ce que Monique De Lestrange a réussi à faire en 1949 dans la région du Youkounkoun en Guinée française. Pour réaliser son étude sur les femmes Coniagui-Bassari, elle a eu recours à une enquête directe auprès de la population, adaptée à la forme de leur société.

Titre

La population de la région de Youkounkoun en Guinée française (1949)

Titre parallèle

The population of the Youkounkoun region in French Guinea

Numéro d'identification

IE0034

Auteur

Nom Affiliation
DE LESTRANGE Monique

Autres contributeurs et remerciements

Nom Affiliation Rôle
Dr RIVES Service de santé de l'Afrique Occidentale Française (A.O.F.) Médecin-lieutenant

Producteur

Nom Affiliation Abréviation: Rôle
Institut national d'études démographiques INED

Commanditaire

Nom Abréviation: Rôle Soumission
Institut national d'études démographiques INED
Musée de l'Homme

Diffuseur des données

Nom Affiliation Abréviation:
Institut national d'études démographiques INED

Liste des mots-clés

Dates de collecte

Début Fin Cycle
1949-01 1949-01

Pays

Guinée française

Couverture géographique

Région de Youkounkoun

Unité d'analyse

Individu

Univers

Femmes Coniagui-Bassari, de la région de Youkounkoun en Guinée française, âgées de plus de 25 ans

Entité responsable de la collecte des données

DE LESTRANGE Monique, INED

Procédure d'échantillonnage

Aucune méthode de sondage particulière utilisée

Les femmes ont été interrogées à la faveur d'une tournée de prospection de trypanosomiase pour laquelle toute la population avait été convoquée.

Mode de collecte des données

Face à face

Type d'instrument de collecte

Fiche d'enquête comportant pour chaque femme les renseignements suivants :
- nom
- lieu de naissance
- nombre de maris et d'amants (et pour chacun de ceux-ci : lieu de naissance et degré de parenté avec la femme)
- nombre et sexe des grossesses terminées par des nés vivants, des fausses couches et des morts-nés
- nombre et sexe des enfants actuellement vivants ou décédés (âge au décès)
- nombre de frères et de soeurs de la femme

Caractéristiques de la collecte de données

Cette enquête s'est révélée facile pour M. De Lestrange auprès des populations qu'elles connaissaient déjà depuis longtemps et qui savaient qu'une réponse à ses questions, pour indiscrètes qu'elles pouvaient paraître, n'entraînait aucune suite fâcheuse. Les indigènes ont eu cette attitude favorable car l'enquêteur (ou plutôt l'enquêtrice dans ce cas) était un(e) ethnologue.

Chez les Coniagui, les femmes ont aisément nommé les pères des enfants qu'elles ont eus avant le mariage. En effet, il n'y avait pas de secret concernant les relations amoureuses entre garçons et filles, du moment qu'ils étaient d'une même classe d'âge, c'est-à-dire pour les uns initiés, et pour les autres excisées, la même année. Par contre, il a été plus difficile d'obtenir des renseignements exacts sur les avortements provoqués, puisque les administrateurs, médecins et missionnaires catholiques réprouvaient l'avortement volontaire. Pour les Coniagui, se faire avorter n'était pas mal mais dangereux, parce que passible de la prison. Aussi les femmes qui se faisaient avorter s'en cachaient.
D'autre part, il a été relativement simple d'obtenir de la femme le nombre total de ses grossesses terminées par des nés vivants garçons ou filles, le lieu de naissance de ses maris ou amants, mais il a été impossible d'avoir des renseignements précis sur l'âge des fausses-couches et l'âge au décès des enfants morts.

Taux de réponse

1000 femmes Coniagui et 440 femmes Bassari de Guinée âgées de plus de 25 ans ont été interrogées.

Autres formes d'évaluation des données

L'échantillon est satisfaisant par rapport à la population totale puisqu'il y avait en 1945 chez les Coniagui 2217 femmes de plus de 25 ans et chez les Bassari un millier environ. Ces chiffres avaient probablement plutôt augmenté de 1945 à 1949. Ainsi, près de la moitié des femmes de plus de 25 ans, jeunes, d'âge moyen ou vieilles, ont été interrogées. Les groupes interrogées ont donc de fortes chances d'être représentatifs.

Publications reliées

Bibliographie

Description des fichiers de données

Nom du fichier

IE0034_N.NSDstat

Contenu des fichiers

Il n'existe aucun fichier de données

Nombre total de cas

0

Nombre total de variables

0

Type de fichier

Nesstar 200801

Télécharger

Index des Métadonnées

Ceci est l'Index des Métadonnées d'un serverur Nesstar.
Nesstar est un outil d'analyse, visualisation et téléchargement de jeux de données.

Cliquez sur "Explorer" pour ouvrir le jeu de données.