Jeu de données: Migrations - Famille - Vieillissement dans les départements d'outremer (2009-2010)

Résumé

L'enquête MFV a été conduite de manière coordonnée dans l'ensemble des DOM et porte sur les mutations de la vie familiale, les ressorts et les obstacles des parcours sociaux, l'impact des migrations et les évolutions des solidarités intergénérationnelles.

__________


Dans les DOM, les autorités publiques locales autant que les responsables nationaux qui ont à connaître de leurs réalités, déplorent de manière régulière un décalage entre l'importance des mutations sociodémographiques à l'œuvre (changements des structures et comportements familiaux, accélération des migrations, effets socio-économiques du vieillissement) et le niveau de l'information statistique disponible sur ces sujets dans ces départements.

En 2009, nombre d'indicateurs statistiques faisaient encore défaut soit pour aider à définir les politiques publiques adaptées à ces départements, soit pour en évaluer l'efficacité. C’est pour répondre à ce besoin qu'a été conduite, pour la première fois de manière coordonnée dans l’ensemble des quatre départements d'outre-mer, une enquête de grande ampleur sur les mutations de la vie familiale, les ressorts et les obstacles des parcours sociaux, l'impact des migrations et les évolutions des solidarités intergénérationnelles.

Cette enquête inédite a pour titre "Migrations - Famille - Vieillissement" (MFV).

Trois thèmes d'étude ont été privilégiés, en interrogeant 16 000 personnes âgées de 18 à 79 ans : les évolutions de la vie familiale, les enjeux et conséquences des migrations et les effets du vieillissement sur les solidarités intergénérationnelles.
* S'agissant des migrations, l'enquête MFV devait permettre une analyse fine de leurs réalités dans chacun des DOM. Elle a étudié toutes les populations concernées : celles qui partent, celles qui s'installent, autant que celles qui reviennent. Mais elle s'est intéressée aussi à ceux qui n'ont jamais quitté leur département, en essayant d'en comprendre les raisons.  
* Dans son approche de la famille, elle a apporté un éclairage inédit en proposant une analyse des parcours familiaux des hommes, des femmes et surtout de leurs enfants. Plus largement, elle a examiné les modalités d'accès aux biens et aux services (logement, emploi, services publics, santé, etc.) des personnes interrogées et les discriminations dont elles auraient pu être victimes. Une attention particulière a été accordée aux jeunes adultes de 18 à 34 ans. L'étude de leur parcours professionnel s'accompagnait d'un examen de leur trajectoire scolaire et de leur éventuelle migration pour tenter d'en mesurer l'impact sur l'accès à l'emploi.  
* Concernant les solidarités intergénérationnelles, l'enquête a permis de mesurer l'entraide familiale, qui améliore la vie quotidienne des plus âgés. Enfin, parce que les DOM sont un creuset original de production, d'échanges et de mixité culturels, l'enquête MFV s'est aussi intéressée aux formes objectives de ce dynamisme culturel, à l'étude des pratiques et valeurs religieuses et la place de la langue créole au sein des familles et aux réalités de sa transmission.

L'enquête MFV a reçu du comité du label la qualité d'"enquête inter-régionale d'intérêt national" qui lui a également conféré le caractère "d'enquête obligatoire".
L'INED en a assuré la maîtrise d'ouvrage tandis que l'INSEE en a assuré, pour la collecte, la maîtrise d'œuvre.

Titre

Migrations - Famille - Vieillissement dans les départements d'outremer (2009-2010)

Titre alternatif

MFV

Titre parallèle

Migrations - Family - Ageing in the overseas departments (2009-2010)

Numéro d'identification

IE0237

Auteur

Nom Affiliation
MARIE Claude-Valentin INED

Autres contributeurs et remerciements

Nom Affiliation Rôle
BRETON Didier Université de Strasbourg Equipe conceptrice
CONDON Stephanie INED Equipe conceptrice
TEMPORAL Franck INED Equipe conceptrice
PIETRI-BESSY Pascale INSEE CPOS
HACHID Ali INSEE CPOS
TORTORAT Jérémie INSEE Méthodologie et échantillonnage
QUENUM Sylvain INSEE Responsable interrégional Antilles-Guyane

Producteur

Nom Affiliation Abréviation: Rôle
Institut national d'études démographiques INED Maîtrise d'ouvrage
Institut national de la statistique et des études économiques INSEE Maîtrise d'oeuvre

Date de production

2010

Commanditaire

Nom Abréviation: Rôle Soumission
Institut national d'études démographiques INED
Institut national de la statistique et des études économiques INSEE
Secrétariat d'état à l'outre-mer
Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité HALDE
Agence française de développement AFD
Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances ACSE
Conseil général de la Guyane
Conseil régional de la Guyane
Conseil régional de La Réunion

Diffuseur des données

Nom Affiliation Abréviation:
Institut national d'études démographiques INED

Liste des mots-clés

Classification des sujets

Dates de collecte

Début Fin Cycle
2009-10 2010-03 Collecte des données

Pays

Couverture géographique

Les 4 départements d'outre-mer (DOM) : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et La Réunion

Unité d'analyse

Individu

Univers

L'enquête a été conduite auprès d'hommes et de femmes de 18 à 79 ans, au sein d'un échantillon représentatif de 4 000 ménages dans chaque département, soit 16 000 au total pour les 4 DOM.  
Trois grandes catégories d'acteurs ont été interrogées :
* Les natifs du département
* Les migrants de retour : les natifs du département ayant connu une expérience d'émigration de plus de six mois consécutifs et qui y sont réinstallés au moment de l'enquête
* Les immigrants : les personnes non natives du département qui y sont installées au moment de l'enquête, qu'ils soient français ou étrangers

Entité responsable de la collecte des données

Fréquence de collecte des données

L'enquête a été conduite aux mêmes dates dans les 4 DOM, c'est à dire entre octobre 2009 et mars 2010.

Procédure d'échantillonnage

L'échantillon de l'enquête MFV est divisé en deux sous-échantillons.

Le premier sous-échantillon a été constitué de "fiches-adresses" tirées au hasard dans la base adresses de l'Insee, appelée "base CARTO" et associée aux enquêtes annuelles de recensement. Pour chacun des ménages associés à l'adresse, un individu, appelé "EGO", a été choisi aléatoirement parmi les personnes de 18 à 79 ans du logement (en fonction de sa date de naissance = Kish). C'est lui qui devait répondre à la partie spécifique de l'enquête MFV.  
Le second sous-échantillon a été constitué des "fiches-adresses" des enquêtes emplois au sein desquelles a été identifiée au moins une personne née dans le département d'enquête ayant séjourné au moins 6 mois consécutifs en dehors de celui-ci. Cette personne qualifiée de "migrant- retour" était éligible à MFV. Elle était donc identifiée et connue de l'enquêteur avant son arrivée dans le ménage. L'objectif de ce protocole était d'interroger un effectif suffisamment important de « migrants-retour » pour étudier les processus migratoires dans toutes leurs complexités.  

En résumé, pour une fiche-adresse issue de la base CARTO, il y avait tirage d'un Kish, et pour une fiche-adresse issue de l'EEDOM, on cherchait à interroger une personne identifiée.

Au total, 23805 fiches-adresses ont été tirées suivant un plan de sondage stratifié et équilibré, visant à l'équipondération finale de tous les logements tirés, pour atteindre la cible de 4 000 répondants validés par DOM.

Mode de collecte des données

L'enquête a été conduite sur la base d'un entretien réalisé en face-à-face par un enquêteur à partir d'un questionnaire informatisé (questionnaire CAPI).

Type d'instrument de collecte

Le questionnaire a été organisé de sorte à interroger toutes les personnes enquêtées à la fois sur leurs descendants et leurs ascendants (caractéristiques sociodémographiques, expériences migratoires, localisation, relations, etc.). L'ambition était d'appréhender l'ensemble des relations intergénérationnelles au sein des familles et de disposer de renseignements sur un effectif significatif de population dans chaque département, en complément des informations recueillies sur la personne enquêtée. L'orientation qui a été privilégiée a été celle d'un questionnaire commun à l'ensemble des DOM, mais capable de saisir les dynamiques propres à chaque département enquêté.

Le questionnaire était composé de deux parties :
La première vise à collecter des informations sur chacune des personnes vivant habituellement dans le ménage enquêté. Cette partie pouvait être renseignée par n'importe quelle personne vivant dans le ménage. A ce niveau, les questions n'étaient pas propres à l'enquête MFV, elles correspondaient à des modules standards utilisés dans la majorité des enquêtes ménage de l'INSEE pour constituer le Tableau de Composition du Ménage (TCM).
La seconde rassemble les questions propre à l'enquête MFV posée à la personne enquêtée (appelée "EGO" ou "personne KISH"). Cette partie constituait l'enquête MFV proprement dite. Elle se composait de 4 grands modules divisés en sous-modules :

o LE MODULE FAMILLE
    * Les enfants de Ego et de son conjoint = ce module recueille des informations sur la situation familiale et matrimoniale de la personne enquêtée. Il décrit, notamment, la situation de ses enfants qui ne résident pas avec elle (non cohabitant) ou qui sont décédés, ses unions et ses comportements en matière de contraception et de fécondité.
    * L'union actuelle et les unions passées de Ego = ce module étudiait l'histoire conjugale des personnes enquêtées en s'intéressant, d'une part, à l'union actuelle, et d'autre part, à l'histoire des unions passées.
    * La maitrise et l'avenir de la fécondité = traite de la fécondité, de la contraception et du désir d'enfants. Il ne s'agit pas de sexualité mais bien de maîtrise de la fécondité.
     
o LE MODULE TRAJECTOIRES PROFESSIONNELLES ET MIGRATOIRES DES NATIFS ET DES IMMIGRANTS  
    * Les trajectoires sociales et professionnelles = ce module décrit en détail les modalités d'entrée dans la vie adulte et la situation d'activité actuelle des personnes enquêtées.
    * Les trajectoires professionnelles et migratoires des natifs du département = ce module approfondi la connaissance des personnes nées dans le département en fonction de leur âge et de leur statut de migration.  
    * Les trajectoires migratoires et professionnelles des personnes nées hors du département (immigrants) = ce module s'adresse uniquement aux "immigrants", c'est-à-dire à l'ensemble des personnes qui ne sont pas nées dans le département d'enquête, qu'elles soient nées en métropole, dans un autre département d'outre-mer ou un pays étranger.  
    * Les expériences de rejet ou de discrimination dans le département = ce module s'adresse à tous les enquêté(e)s.
     
o LE MODULE FAMILLE ELARGIE ET SOLIDARITES FAMILIALES  
    * La famille élargie = ce module décrit la situation des membres de la famille proche (père, mère, frères et soeurs, grands-parents) de la personne enquêtée qu'ils soient ou non vivants au moment de l'enquête.
    * Les membres de la famille de Ego actuellement en migration = ce module s'adresse uniquement aux natifs qui ont déclaré avoir un parent proche (père, mère, conjoint, enfants) vivant hors du département au moment de l'enquête. Il identifie ces proches et décrit les conditions de leur migration (motif, lieu, dates, aide financières reçues ou apportées).
    * Les solidarités et aides familiales = ce module évalue le niveau des solidarités à partir des aides reçues et/ou apportées entre la personne enquêtées, les membres de sa famille, de celle de son conjoint et/ou de son entourage (amis, relations, collègues).
    * L'état de santé et accès aux soins = le module santé vise à déterminer l'état de santé des enquêtés, leur couverture sociale et à évaluer les éventuels renoncements aux soins.
     
o LE MODULE RESSOURCES CULTURELLES  
    * La vie citoyenne = ce module renseigne sur les formes d'engagement associatif et civique des personnes interrogées. Les questions portent sur la participation citoyenne, au sens large : vie associative, opinion sur les élections et inscription sur les listes électorale.
    * Les langues = ce module s'intéresse aux connaissances linguistiques, à la pratique des langues et aux conditions de leur transmission au sein de la famille.
    * La religion = ce module s'intéresse aux croyances et pratiques religieuses. Il étudie le rôle joué par la religion dans la vie des enquêtés. Il cherche à connaître l'importance qu'ils accordent aux pratiques religieuses et à mieux apprécier l'ouverture des sociétés ultramarines à travers les formes de mixité religieuse qui s'y développent.

Caractéristiques de la collecte de données

La collecte a été réalisée sous CAPI. Chaque entretien a eu lieu en une seule visite. Le temps d'enquête variait selon le profil de la personne interrogée et donc des filtres du questionnaire. En moyenne la durée de l'entretien était une heure et trente minutes.  

En cas de maîtrise insuffisante du français par la personne enquêtée, il avait été prévu un recours à des interprètes pour une passation optimum du questionnaire. Cette disposition ne s'est appliquée qu'en Guyane où l'on compte une part importante de population immigrée. Un protocole spécifique a été élaboré pour la formation des enquêteurs-interprètes pour les langues portugaise (brésilienne), espagnole, chinoises, les langues créoles à base anglaise et les langues amérindiennes.

Pondération

A chaque individu enquêté est associé un coefficient de pondération, inversement proportionnel à sa probabilité d'appartenir à l'échantillon. Ces coefficients de pondération permettent de "redresser" l'échantillon c'est-à-dire de lui donner une structure la plus proche possible de la population réelle. Ce processus statistique complexe a été confié à l'INSEE. Pour une description précise, consultez les documents joints.

Les variables de pondération sont au nombre de deux :  
* une pondération individu de l'enquête (variable PFLIN) : c'est la principale variable de pondération à utiliser pour le traitement de l'enquête. La somme des poids donne l'effectif total de personnes de 18 à 79 ans vivant dans les DOM au moment de l'enquête.  
* une pondération individu des ménages (variable POIDSMEN) : c'est le poids ménage. Chaque individu du ménage enquêté a le même poids. La somme des poids donne le poids du ménage. La somme de cette variable donne l'effectif des personnes vivant dans les ménages ordinaires dans les DOM au moment de l'enquête (quel que soit leur âge).  

Ces pondérations ont un double objectif. Elles permettent :  
* de passer de l'effectif de personnes enquêtées à l'effectif de personnes estimées dans la population totale ;  
* de corriger la non-réponse sélective afin que sur un certain nombre de variables (sexe, situation de couple, etc.), la structure de l'échantillon pondéré soit conforme à celle de la population totale dont sont issues les fiches-adresses.

Taux de réponse

Sur les 23805 fiches adresses :
* 44736 habitants des logements enquêtés
* 15770 enquêtés

Au final, 15 770 enquêtes ont été réalisées sur les 16 000 attendues. Ce décalage s'explique avant tout par des problèmes d'adresses (logements vacants), des personnes "impossible à joindre" ou "inaptes" (maladie,…). Les refus opposés à l'enquête expliquent moins de 5% de cette déperdition.

Autres formes d'évaluation des données

Même si les pondérations corrigent une partie des distorsions liées à la collecte (non réponse), des écarts demeurent, dans certains cas, entre la structure de la population au moment du recensement et la structure de l'échantillon.

En effet, les pondérations corrigent :
* la structure par sexe et âge (surreprésentation des personnes âgées et surreprésentation des femmes).
* la structure selon la situation d'union : dans l'échantillon, la proportion de personnes en couple est plus faible. Après pondération, l'effet s'inverse : MFV surestime légèrement la part des personnes en couple.  
* la structure selon l'état matrimonial.

En revanche, les pondérations ne corrigent pas :  
o Pour tous les départements  
    * La surreprésentation des personnes ayant un diplôme inférieur au bac, au détriment de celles n'ayant "aucun diplôme". La déclaration du diplôme inférieur au bac semble en effet avoir été facilitée à l'enquête MFV par la présence de l'enquêteur - à la différence de la collecte du recensement, où l'on suppose que les titulaires de ces diplômes (certificat d'étude primaire, brevet élémentaire, etc.) n'ont pas pris le soin de les déclarer.  
    * Une fois les pondérations appliquées, on notera qu'à la différence du recensement, dans l'enquête MFV, les hommes et les femmes de 45-59 ans vivent plus souvent en couple avec enfant que hors couple sans enfant.  
o A La Réunion, en Guadeloupe et en Martinique
    * La surreprésentation des plus jeunes au chômage et la sous-représentation des "autres situations" à tous les âges.  
    * La surreprésentation des femmes au foyer.
    * La sous-représentation des hommes en couple avec enfants chez les 25-34 ans.
o En Guyane  
    * La surreprésentation des femmes au foyer et la sous-représentation des "Autres situations".
    * La surreprésentation des natifs et des français de naissance chez les plus jeunes (moins de 35 ans).  
    * La surreprésentation ou sous-représentation des personnes en couple des différentes catégories d'âge.
    * Il faut aussi noter qu'après pondération, la surreprésentation des non natifs est plus forte chez les plus âgés.  
    * Les pondérations conduisent à surreprésenter les proportions de personnes (hommes et femmes) en couple avec enfant au détriment de celles hors couple sans enfant, notamment chez les 35 et 60 ans.  
    * Une surreprésentation des étudiants accentuée après pondération.

Matériel relié

Questionnaire

Cartes codes

Instructions aux enquêteurs

Dépliant de présentation de l'enquête

Documentation d'enquête et dictionnaire des codes

Études reliées

IE0214 - Etude des relations familiales et intergénérationnelles (ERFI - 1re vague) (2005)

IE0228 - Etude des relations familiales et intergénérationnelles (ERFI - 2e vague) (2008)

Publications reliées

Bibliographie

Description des fichiers de données

Nom du fichier

IE0237F_THL.NSDstat

Contenu des fichiers

Pour commander les données de l'enquête, cliquez sur "Commander les données" en haut à droite de votre écran
! VEUILLEZ CONSULTER LA DOCUMENTATION ASSOCIEE A L'ENQUETE !


Les données collectées sont regroupées dans trois tables au format SAS :  
* La table du tableau des habitants du logement (nommée THL)  
* La table des répondants (nommée EGO)  
* La table des enfants (nommée ENFANTS)  

Ces trois tables constituent les fichiers de diffusion de l'enquête MFV, utilisables par la communauté scientifique. Ces données ont fait l'objet de nombreux traitements et d'un important travail de recodage et d'anonymisation.
Ce découpage en trois tables vise à faciliter l'exploitation de l'enquête. Il est conforme aux procédures généralement retenues pour les enquêtes ménages de l'INSEE, mais aussi pour la plupart des enquêtes ménages internationales.  


La table THL (Tableau des Habitants du Logement)
Cette table est composée de 194 variables et d'autant de lignes qu'il y a d'individus vivant dans les ménages enquêtés (1 ligne = 1 individu du logement), soit 44 736.
La table THL contient :  
* Les variables d'identifiants permettant de faire le lien avec les deux autres tables
* La variable KISH qui vaut 1 si l'individu est la personne qui a répondu au questionnaire MFV (« individu KISH ») et sinon 0
* Les variables issues de la première partie du questionnaire : le tableau de composition du ménage (TCM)  
* La variable de pondération des ménages POIDSMEN  
* Des variables calculées de façon standard par l'INSEE à partir des données du tableau des habitants du logement
* Des variables calculées relatives au revenu par UC et au seuil de pauvreté monétaire (par rapport à la métropole et au département)

Nombre total de cas

44736

Nombre total de variables

194

Type de fichier

Nesstar 200801

Données manquantes

Les tables diffusées regroupent l'ensemble des variables figurant dans le questionnaire, à quelques exceptions près. En effet, certaines ne figurent pas dans les fichiers de diffusion, principalement pour des raisons d'anonymisation dans le respect des règles imposées par la CNIL.
C'est le cas notamment :  
* des prénoms ;
* des localisations à la commune ;
* des pays de naissance et nationalités en clair ;
* des questions ouvertes (profession de Ego, religions, langues…), qui ont été recodées.
Ces variables sont toutefois disponibles sur demande effectuée auprès de l'équipe des concepteurs de l'enquête (INED).

Notes

Les variables de pondération sont au nombre de deux :  
* une pondération individu de l'enquête (variable PFLIN) : C'est la principale variable de pondération à utiliser pour le traitement de l'enquête. La somme des poids donne l'effectif total de personnes de 18 à 79 ans vivant dans les DOM au moment de l'enquête.  
* une pondération individu des ménages (variable POIDSMEN) : C'est le poids ménage. Chaque individu du ménage enquêté a le même poids. La somme des poids donne le poids du ménage. La somme de cette variable donne l'effectif des personnes vivant dans les ménages ordinaires dans les DOM au moment de l'enquête (quel que soit leur âge).  

Attention : La variable POIDSMEN (poids du ménage) doit être utilisée avec prudence. L'enquête MFV n'a pas vocation à être représentative de la population dans son ensemble. Toute étude spécifique aux 18-79 ans doit privilégier la variable PFLIN (poids individu) de la table EGO.  
Il est indispensable d'utiliser les pondérations pour la quasi-totalité des traitements. S'en affranchir conduirait à produire des indicateurs dont la valeur serait entachée des biais de collecte.

Les pondérations extrêmes  
Pour obtenir, une fois appliqués les coefficients de pondération, une image de l'échantillon identique à celle de la population totale suivant certains critères, l'algorithme de traitement attribue à certains individus un poids très important. Nous tenons à mettre en garde les utilisateurs sur les effets que pourraient produire ces poids élevés, notamment dans le cadre d'analyses portant sur des sous-populations de taille restreinte contenant ces individus.  
Il est conseillé soit d'exclure ces individus de l'analyse, soit de leur attribuer un poids inférieur, par exemple égal au poids du dernier centile de la distribution. Cette seconde solution de "rabotage" est préférable.  

Des pondérations difficiles à déterminer pour les enfants  
Aucune variable de pondération n'est associée aux enfants. Ce type d'opération est particulièrement compliqué. Retenons au moins deux principes pour travailler sur la population des enfants :  
* Soit travailler sur les seuls enfants déclarés par les mères ou les seuls enfants déclarés par les pères ;  
* Soit travailler sur les enfants vivant dans les ménages enquêtés.
Ensuite on peut, alors, à partir des pondérations des personnes enquêtées, déterminer un poids pour chaque enfant.

Nom du fichier

IE0237F_Enfants.NSDstat

Contenu des fichiers

Pour commander les données de l'enquête, cliquez sur "Commander les données" en haut à droite de votre écran
! VEUILLEZ CONSULTER LA DOCUMENTATION ASSOCIEE A L'ENQUETE !


Les données collectées sont regroupées dans trois tables au format SAS :  
* La table du tableau des habitants du logement (nommée THL)  
* La table des répondants (nommée EGO)  
* La table des enfants (nommée ENFANTS)  

Ces trois tables constituent les fichiers de diffusion de l'enquête MFV, utilisables par la communauté scientifique. Ces données ont fait l'objet de nombreux traitements et d'un important travail de recodage et d'anonymisation.
Ce découpage en trois tables vise à faciliter l'exploitation de l'enquête. Il est conforme aux procédures généralement retenues pour les enquêtes ménages de l'INSEE, mais aussi pour la plupart des enquêtes ménages internationales.  


La table ENFANTS  
Cette table permet de travailler plus directement sur la population des enfants. Elle facilite les traitements du fait que leur nombre varie selon les personnes enquêtées. Au total, la table ENFANTS comprend 35 565 enfants (1 ligne=1 enfant) et 57 variables.  
La table ENFANTS contient :  
* Les variables d'identifiants
* Les variables du TCM relatives aux enfants cohabitant de l'enquêté ou de son conjoint (quel que soit l'âge)  
* Les variables du TCM relatives aux individus de moins de 18 ans vivant dans le ménage et qui ne sont ni "Enfants de Ego" ni "Enfants du conjoint"  
* Les variables individuelles des enfants de Ego non cohabitant ou décédés collectées dans la deuxième partie du questionnaire (quel que soit l'âge)  
* L'ensemble des variables calculées pour la table Enfants
Il n'est possible de travailler que sur un de ces groupes à la fois : soit les enfants des enquêtés, qu'ils soient ou non cohabitant ; soit les enfants des ménages, qu'ils soient des enfants de l'enquêté ou non.

Certaines variables relatives à Ego ont été gardées dans la table ENFANTS afin de simplifier les traitements (sexe, année de naissance de Ego).  
Concernant les enfants, certaines variables ont été renommées par rapport au questionnaire afin de regrouper sous une même variable les données relatives aux enfants cohabitants et non cohabitants. D'autres variables ne sont renseignées que pour les enfants cohabitants, ou à l'inverse, uniquement pour les enfants décédés ou non cohabitants. D'autres encore ont été construites à partir des informations du questionnaire.

Nombre total de cas

35565

Nombre total de variables

57

Type de fichier

Nesstar 200801

Données manquantes

Les tables diffusées regroupent l'ensemble des variables figurant dans le questionnaire, à quelques exceptions près. En effet, certaines ne figurent pas dans les fichiers de diffusion, principalement pour des raisons d'anonymisation dans le respect des règles imposées par la CNIL.
C'est le cas notamment :  
* des prénoms ;
* des localisations à la commune ;
* des pays de naissance et nationalités en clair ;
* des questions ouvertes (profession de Ego, religions, langues…), qui ont été recodées.
Ces variables sont toutefois disponibles sur demande effectuée auprès de l'équipe des concepteurs de l'enquête (INED).

Notes

Les variables de pondération sont au nombre de deux :  
* une pondération individu de l'enquête (variable PFLIN) : C'est la principale variable de pondération à utiliser pour le traitement de l'enquête. La somme des poids donne l'effectif total de personnes de 18 à 79 ans vivant dans les DOM au moment de l'enquête.  
* une pondération individu des ménages (variable POIDSMEN) : C'est le poids ménage. Chaque individu du ménage enquêté a le même poids. La somme des poids donne le poids du ménage. La somme de cette variable donne l'effectif des personnes vivant dans les ménages ordinaires dans les DOM au moment de l'enquête (quel que soit leur âge).  

Attention : La variable POIDSMEN (poids du ménage) doit être utilisée avec prudence. L'enquête MFV n'a pas vocation à être représentative de la population dans son ensemble. Toute étude spécifique aux 18-79 ans doit privilégier la variable PFLIN (poids individu) de la table EGO.  
Il est indispensable d'utiliser les pondérations pour la quasi-totalité des traitements. S'en affranchir conduirait à produire des indicateurs dont la valeur serait entachée des biais de collecte.

Les pondérations extrêmes  
Pour obtenir, une fois appliqués les coefficients de pondération, une image de l'échantillon identique à celle de la population totale suivant certains critères, l'algorithme de traitement attribue à certains individus un poids très important. Nous tenons à mettre en garde les utilisateurs sur les effets que pourraient produire ces poids élevés, notamment dans le cadre d'analyses portant sur des sous-populations de taille restreinte contenant ces individus.  
Il est conseillé soit d'exclure ces individus de l'analyse, soit de leur attribuer un poids inférieur, par exemple égal au poids du dernier centile de la distribution. Cette seconde solution de "rabotage" est préférable.  

Des pondérations difficiles à déterminer pour les enfants  
Aucune variable de pondération n'est associée aux enfants. Ce type d'opération est particulièrement compliqué. Retenons au moins deux principes pour travailler sur la population des enfants :  
* Soit travailler sur les seuls enfants déclarés par les mères ou les seuls enfants déclarés par les pères ;  
* Soit travailler sur les enfants vivant dans les ménages enquêtés.
Ensuite on peut, alors, à partir des pondérations des personnes enquêtées, déterminer un poids pour chaque enfant.

Nom du fichier

IE0237F_Ego.NSDstat

Contenu des fichiers

Pour commander les données de l'enquête, cliquez sur "Commander les données" en haut à droite de votre écran
! VEUILLEZ CONSULTER LA DOCUMENTATION ASSOCIEE A L'ENQUETE !


Les données collectées sont regroupées dans trois tables au format SAS :  
* La table du tableau des habitants du logement (nommée THL)  
* La table des répondants (nommée EGO)  
* La table des enfants (nommée ENFANTS)  

Ces trois tables constituent les fichiers de diffusion de l'enquête MFV, utilisables par la communauté scientifique. Ces données ont fait l'objet de nombreux traitements et d'un important travail de recodage et d'anonymisation.
Ce découpage en trois tables vise à faciliter l'exploitation de l'enquête. Il est conforme aux procédures généralement retenues pour les enquêtes ménages de l'INSEE, mais aussi pour la plupart des enquêtes ménages internationales.  


La table EGO (table des répondants)   
Cette table est composée d'autant de lignes qu'il y a d'individus ayant répondu au questionnaire MFV. Elle contient toutes les variables relatives à la partie principale de l'enquête MFV (deuxième partie du questionnaire). Elle est la table principale pour l'exploitation de l'enquête ; elle comprend 15 770 lignes et 1 597 variables.   
La table EGO contient :   
* Les variables d'identifiants permettant de faire le lien avec les deux autres tables   
* La variable NOIKISH = NOI (Ego)   
* La variable de pondération PFLIN   
* Une partie des variables relatives à l'enquêté, à son conjoint cohabitant et à ses parents habitant dans le logement, collectées dans le TCM (état civil, diplôme, etc.)   
* Toutes les variables "Verif_" calculées en sortie du questionnaire, ainsi que les variables synthétiques décrites dans le questionnaire et calculées à la fin du module A (nombre d'enfants non cohabitant, nombre de petits enfants, …)   
* L'ensemble des variables calculées dont l'objectif est de simplifier certains traitements

Nombre total de cas

15770

Nombre total de variables

1596

Type de fichier

Nesstar 200801

Données manquantes

Les tables diffusées regroupent l'ensemble des variables figurant dans le questionnaire, à quelques exceptions près. En effet, certaines ne figurent pas dans les fichiers de diffusion, principalement pour des raisons d'anonymisation dans le respect des règles imposées par la CNIL.
C'est le cas notamment :  
* des prénoms ;
* des localisations à la commune ;
* des pays de naissance et nationalités en clair ;
* des questions ouvertes (profession de Ego, religions, langues…), qui ont été recodées.
Ces variables sont toutefois disponibles sur demande effectuée auprès de l'équipe des concepteurs de l'enquête (INED).

Notes

Les variables de pondération sont au nombre de deux :  
* une pondération individu de l'enquête (variable PFLIN) : C'est la principale variable de pondération à utiliser pour le traitement de l'enquête. La somme des poids donne l'effectif total de personnes de 18 à 79 ans vivant dans les DOM au moment de l'enquête.  
* une pondération individu des ménages (variable POIDSMEN) : C'est le poids ménage. Chaque individu du ménage enquêté a le même poids. La somme des poids donne le poids du ménage. La somme de cette variable donne l'effectif des personnes vivant dans les ménages ordinaires dans les DOM au moment de l'enquête (quel que soit leur âge).  

Attention : La variable POIDSMEN (poids du ménage) doit être utilisée avec prudence. L'enquête MFV n'a pas vocation à être représentative de la population dans son ensemble. Toute étude spécifique aux 18-79 ans doit privilégier la variable PFLIN (poids individu) de la table EGO.  
Il est indispensable d'utiliser les pondérations pour la quasi-totalité des traitements. S'en affranchir conduirait à produire des indicateurs dont la valeur serait entachée des biais de collecte.

Les pondérations extrêmes  
Pour obtenir, une fois appliqués les coefficients de pondération, une image de l'échantillon identique à celle de la population totale suivant certains critères, l'algorithme de traitement attribue à certains individus un poids très important. Nous tenons à mettre en garde les utilisateurs sur les effets que pourraient produire ces poids élevés, notamment dans le cadre d'analyses portant sur des sous-populations de taille restreinte contenant ces individus.  
Il est conseillé soit d'exclure ces individus de l'analyse, soit de leur attribuer un poids inférieur, par exemple égal au poids du dernier centile de la distribution. Cette seconde solution de "rabotage" est préférable.  

Des pondérations difficiles à déterminer pour les enfants  
Aucune variable de pondération n'est associée aux enfants. Ce type d'opération est particulièrement compliqué. Retenons au moins deux principes pour travailler sur la population des enfants :  
* Soit travailler sur les seuls enfants déclarés par les mères ou les seuls enfants déclarés par les pères ;  
* Soit travailler sur les enfants vivant dans les ménages enquêtés.
Ensuite on peut, alors, à partir des pondérations des personnes enquêtées, déterminer un poids pour chaque enfant.

Télécharger

Index des Métadonnées

Ceci est l'Index des Métadonnées d'un serverur Nesstar.
Nesstar est un outil d'analyse, visualisation et téléchargement de jeux de données.

Cliquez sur "Explorer" pour ouvrir le jeu de données.