Jeu de données: Peuplement et dépeuplement de Paris (1986)

Résumé

L'objectif principal de cette enquête était de mieux comprendre le rapport famille/logement tout au long du cycle de la vie.

__________


Jusqu'à 1986, l'étude du logement des ménages s'était surtout faite à partir d'analyses transversales provenant des enquêtes logement et des recensements.  
Pourtant, ces enquêtes ne permettent pas de suivre l'évolution des conditions de logements, les changements de statuts d'occupation et les parcours géographiques tout au long de la vie familiale. La photographie observée à un moment donné n'est que le résultat d'histoires individuelles et familiales, histoires qu'il est important de mieux cerner pour comprendre l'évolution du logement.  
De ce fait, seule une enquête de type biographique proche de celle de Daniel Courgeau sur les migrations pouvait apporter des éléments de réponse.  

Pour étudier le parcours résidentiel des ménages au cours du cycle de vie, il a été choisi de privilégier le rôle de la famille : rôle de la famille dans l'arrivée à Paris, dans l'intégration, rôle de la famille dans l'accès au logement, dans la constitution de l'apport personnel, dans le choix de la localisation, rôle de l'héritage dans l'acquisition d'une résidence (principale ou secondaire…) car il semblait dès le départ aux chercheurs que le logement était d'abord une affaire de famille.

Si l'objectif principal de cette recherche était donc de mieux comprendre le rapport famille/logement tout au long du cycle de vie, l'enquête devait aussi permettre d'approfondir d'autres questions :
- Comment devient-on parisien, par ses origines, son patrimoine, sa classe sociale ?
- Quelles sont les stratégies familiales pour créer son propre espace urbain à Paris ou en banlieue ?
- Quel est le rôle de la propriété dans la répartition spatiale de la population ?

L'enquête comprenait donc une partie rétrospective concernant l'arrivée à Paris des migrants, une description de tous les logements occupés plus d'un an (lieu, année d'emménagement, choix du logement, nombre de pièces, surface, confort, statut d'occupation détaillé, aide de la famille, raisons et année de départ...) et l'histoire familiale de l'enquêté(e) restituée dans chaque logement occupé. La seconde partie du questionnaire concernait la vie professionnelle de l'enquêté(e) et de son(sa) conjoint(e), leurs origines familiales et le lieu de résidence actuel des parents survivants, des frères et soeurs et des enfants émancipés. Ces derniers renseignements devaient fournir des éléments pour étudier l'organisation spatiale de la famille (proximité étudiée non seulement au niveau de la commune, mais également au niveau du quartier, de la rue et même de l'immeuble). L'enquête se terminait enfin sur les projets de retraite (départ ou non de l'agglomération parisienne) et sur le logement idéal (lieu, type d'habitat, conception...).

Titre

Peuplement et dépeuplement de Paris (1986)

Sous-titre

Histoire résidentielle d'une génération

Titre parallèle

Population and depopulation of Paris. Residential history of a generation. (1986)

Numéro d'identification

IE0167

Auteur

Nom Affiliation
BONVALET Catherine INED

Producteur

Nom Affiliation Abréviation: Rôle
Institut national d'études démographiques INED
Institut national de la statistique et des études économiques INSEE

Date de production

1986

Commanditaire

Nom Abréviation: Rôle Soumission
Institut national d'études démographiques INED
Caisse nationale d'allocations familiales CNAF
Ministère de l'Urbanisme, du Logement et des Transports
Direction Régionale de l'Equipement d'Ile de France DREIF

Diffuseur des données

Nom Affiliation Abréviation:
Institut national d'études démographiques INED

Liste des mots-clés

Classification des sujets

5. Habitat, environnement, territoire

Dates de collecte

Début Fin Cycle
1986-01 1986-04

Pays

France  (FR)

Couverture géographique

Ile-de-France

Unité d'analyse

Individu

Univers

Individus agés de 50 à 59 ans (nées entre le 1/1/1926 et le 31/12/1935) et habitant en 1982 la région parisienne, la banlieue, les villes nouvelles et d'autres centres urbains d'Ile de France

Entité responsable de la collecte des données

Institut national de la statistique et des études économiques  (INSEE)

Procédure d'échantillonnage

Les personnes interrogées devaient être âgées de 50 à 59 ans et résider dans "l'espace parisien". Le recensement est l'unique source disponible fournissant cette caractéristique individuelle permanente, donc un échantillon d'individus d'âge correct et résident dans l'espace parisien à la date du recensement a été tiré dans le recensement de la population de 1982.  
En procédant ainsi, on a perdu les personnes ayant migré hors de l'espace parisien, de même que les nouveaux arrivants présents dans l'aire de l'enquête, mais de ce fait, le biais induit était minime.

La stratification géographique est issue de la typologie de l'Ile-de-France élaborée par l'Iaurif. Les communes rurales (hors villes nouvelles) et les villes petites et moyennes "moins bien desservies" ont été écartées du champ de l'enquête pour réduire la dispersion de la collecte. La zone retenue pour l'enquête est donc constituée de 6 strates couvrant 94% de la population de l'Ile-de-France et seulement 32% du territoire. Les densités de population y sont respectivement de 25 200 habitants/Ha pour l'aire de l'enquête et 620 habitants/Ha sur la zone écartée. Dans chaque strate, on a tiré un sous-échantillon dont la représentativité est garantie. Deux critères de stratification ont été retenus : l'ancienneté du peuplement ou du rattachement à l'agglomération ainsi que la composition sociale de la commune.

Mode de collecte des données

Face à face

Type d'instrument de collecte

Le questionnaire comprend 10 chapitres :
1 - Les caractéristiques générales de l'enquête ;
2 - Les années de jeunesse de l'enquêté (lieu d'enfance, caractéristiques du logement habité ... ) ;
3 - L'histoire résidentielle de l'enquêté. Les enquêtés recensent les logements où ils sont restés plus d'un an ;
4 - Les personnes avec qui l'enquêté a habité depuis le premier logement (mari ou compagnon, enfants, beaux-parents, amis, etc ... ) ;
5 - Les études et la vie professionnelle de l'enquêté et de son conjoint (l'actuel ou le dernier) ;
6 - Les origines familiales de l'enquêté ;
7 - Les origines familiales du conjoint ;
8 - Les autres membres de la famille (lieux de résidences) ;
9 - Les autres logements (résidences secondaires, logements à usage locatif) ;
10 - Les projets de l'enquêté en matière de déménagement ;

Pondération

Calcul de la pondération par la méthode classique RAS, fondée sur un calcul par itérations : un ajustement proportionnel est réalisé successivement sur chaque critère dont on veut assurer la distribution.

Pour plus d'informations sur la pondération de l'échantillon, voir le document "L'échantillon de l'enquête PDP" et son chapitre "III - Redressement de l'échantillon" dans "Autre matériel pour la description de l'étude / Matériel relié".

Taux de réponse

Près de 3000 adresses tirées ont abouti à 1994 questionnaires remplis dont 1987 exploitables.  
En définitive, le taux d'échec s'élève à 25% des adresses non reconnues hors-champ ; ce chiffre se répartit en 6,1% d'adresses non retrouvées, 14,1% de refus, 1,6% d'interviews impossibles à réaliser et 3,2% de personnes impossibles à joindre, soit 19% d'échec pour l'entretien en lui-même. Les échecs liés aux adresses s'avèrent au contraire mineurs.

Autres formes d'évaluation des données

Cette enquête rétrospective a été menée en Ile-de-France seulement ; son champ démographique exclut donc tous les Parisiens des générations 1926-1935 qui ont quitté la région au cours de leur cycle familial. Catherine Bonvalet et Eva Lelièvre ont estimé à partir de l'enquête Triple biographie de l'INED que 25% de cette génération a connu au moins une résidence parisienne. Or la population soumise à l'enquête ne constitue que 19% de celle-ci (en fait de sa fraction survivante résidant en Ile de France). De ce point de vue, l'enquête ne décrit donc pas exactement l'itinéraire-logement de la génération des jeunes Parisiens d'après-guerre, mais celui de près des trois-quart de celle-ci, de sa fraction stable, aux racines plus profondément franciliennes. L'échantillon subit d'ailleurs un léger biais de sélection : les hommes de 50 ans ont subi un risque d'émigration vers la province ou vers l'étranger moindre que ceux de 59 ans et surtout que les femmes mariées de 59 ans dont les maris sont généralement retraités. La population sondée présente donc des contours exacts légèrement artificiels.

Pour plus d'informations sur la représentativité de l'échantillon, voir le document "L'échantillon de l'enquête PDP" et son chapitre "II - Evaluation de la représentativité" dans "Autre matériel pour la description de l'étude / Matériel relié".

Matériel relié

Questionnaire

Cartes

Livret de listes réponses

Instructions aux enquêteurs

Instructions complémentaires aux enquêteurs

L'échantillon de l'enquête PDP

Un échantillon probabiliste de A à Z : l'exemple de l'enquête "Peuplement et dépeuplement de Paris"
Document écrit en 1986 par Benoit Riandey

I - De l'échantillon théorique à l'échantillon réel
II - Evaluation de la représentativité
III - Redressement de l'échantillon
IV - L'incertitude d'échantillonnage
V - Les erreurs de mesure
Conclusion

Études reliées

IE0088 - Enquête pilote - Croissance de l'agglomération parisienne (1960)

IE0089 - Le peuplement de Paris. Origine régionale. Composition sociale. Attitudes et motivations. (1961)

Publications reliées

Bibliographie

Description des fichiers de données

Nom du fichier

IE0167_N.NSDstat

Contenu des fichiers

Pour commander le fichier de l'enquête, cliquez sur "Commander les données" en haut à droite de votre écran

Nombre total de cas

0

Nombre total de variables

0

Type de fichier

Nesstar 200801

Télécharger

Index des Métadonnées

Ceci est l'Index des Métadonnées d'un serverur Nesstar.
Nesstar est un outil d'analyse, visualisation et téléchargement de jeux de données.

Cliquez sur "Explorer" pour ouvrir le jeu de données.